Architectes : quelles opportunités et changements va apporter l’IA dans votre métier ?

4
January
2023
par 
Océane Auduteau
L'intelligence artificielle (IA) a le potentiel de changer fondamentalement la façon dont nous abordons l'architecture et sa conception. Elle a déjà été utilisée pour automatiser certaines tâches telles que le dessin et la modélisation. Ses capacités d’adaptation lui permettront de toujours pouvoir concevoir des projets d’architecture, quelles que soient les contraintes du projet. Dans cet article, nous allons explorer la place qu’occupe l'IA en architecture aujourd’hui, ses applications potentielles futures, ainsi que les opportunités et les défis qu'elle présente pour vous, architectes, dans le processus de conception.

Les applications actuelles de l’IA dans l’Architecture

Bien que la réalité virtuelle soit à la pointe des tendances en ce moment, l’intelligence artificielle n’est pas nouvelle dans le secteur de l’architecture. L’informaticien John McCarthy, plus connu sous le nom de “père de l’intelligence artificielle”, a introduit le terme durant les années 50. Vers les années 80 toutes les disciplines ont commencé à travailler avec cet outil, grâce à la démocratisation des ordinateurs.

En architecture, une forme d’IA est déjà utilisée depuis quelques années. En effet, l’utilisation de logiciel 3D pour concevoir et détailler un projet, en est un exemple. Le logiciel Allplans, utilisé pour la conception de plan, est un outil dérivé de l’IA. Elle permet de rendre compatible les besoins endogènes (du client) et les contraintes exogènes (liées à la législation) en croisant les données, pour ainsi trouver des solutions plus rapidement.

Une autre application de l'IA en architecture est la génération de nouveaux concepts de design. Par exemple, l'architecte américain Stephen Coorlas a publié un projet théorique intitulé "Speculations on AI and Architecture" qui étudie les capacités de Midjourney, un logiciel d'IA qui convertit les mots en images. Coorlas a utilisé le logiciel pour générer des bâtiments possibles à partir de descriptions textuelles, puis a demandé à l'IA de générer des détails et des plans. Cette IA permet également de concevoir des “superstructures”, des bâtiments conjuguant structure et esthétisme. En d’autres termes, elle ouvre de nouvelles pistes de réflexion aux architectes dans la conception d’un projet.

Les opportunités et les défis que présente l’IA dans l’Architecture

L’apport de l’IA dans l’architecture présente des opportunités et des défis.

Certes, l’intelligence artificielle est déjà utilisée, mais son potentiel pour faire évoluer l’architecture est fascinant, car elle permet d’ouvrir de nouveaux horizons.

Dans cet univers concurrentiel où l’espace de construction est réduit chaque jour, l’intelligence artificielle pourrait analyser et optimiser les conceptions en fonction des conditions spécifiques du site. Les architectes doivent faire face à plusieurs facteurs : l’environnement, les codes de construction locale, la durabilité de l’habitat, le coût et l’efficacité de la production, les méthodes de construction les plus rentables, etc.

L’utilisation de l’IA pourrait faire gagner du temps à l’architecte. Pour un projet complexe, il suffirait de renseigner ses données puis l’IA ferait le travail à votre place, plus rapidement et en offrant des solutions nouvelles. Elle vous permettra de vous affranchir des contraintes de coûts liés à l’étude, en simulant à l’infini avec un coût dérisoire.

« L'IA n'est qu'un outil au service d'une vision »

Jacques Ferrier, architecte, cofondateur de Ferrier Marchetti Studio

Elle pourrait également apporter de nouvelles solutions aux processus de construction. Aujourd’hui, l’industrie de la construction fait partie des secteurs les moins avancés sur le plan technologique, mais l’IA pourrait ajouter aux machines l’analyse des chantiers et l’évaluation des risques potentiels, en termes de sécurité ou de retard.

Cette technologie permettrait en sommes de créer des conditions de vie idéales, tant pour l’habitant que pour la planète, grâce à une analyse plus poussée que celle fournie par le cerveau humain.

En architecture, l’utilisation de l’intelligence artificielle ne se résume pas qu’aux tâches d’étude. Elle pourrait par ailleurs faire évoluer l’expérience de vos clients, en leur permettant de visiter leur future maison grâce à la réalité virtuelle par exemple. Il est possible de tout simuler, du visuel aux sons, avant que l’argent ne soit dépensé en matériaux ou en construction. Plutôt sécurisant pour un investissement non ?

L’utilisation de l’IA soulève cependant des défis auxquels l’architecte devra faire face, notamment sur son rôle dans la conception d’un projet, même si pour la grande majorité des projets, la plus-value de l’architecte restera incontestable. La question d’une perte potentielle d’intuition humaine se pose, dans le sens où l’IA pourrait déshumaniser un projet de vie. Le principal défi pour vous, architectes, est de trouver l’équilibre entre créativité et utilité de l’IA dans votre processus de conception.

Les aspects négatifs de l’utilisation de l’IA.

D’après l’Ordre des Architectes, “certaines missions réalisées aujourd’hui par l’architecte pourraient aussi demain lui échapper diminuant d’autant le volume d’affaires des agences”. Actuellement, nous sommes dans une époque où il est gratifiant de créer avec son esprit ou ses mains. Or, le développement et la démocratisation des logiciels d’IA pourraient diminuer considérablement le travail des agences d’architecture.

Notons un autre aspect négatif, l’IA est un outil difficile à contrôler et à réglementer pour l’architecte, car son comportement évolue constamment. Est-il donc intéressant d’utiliser l’IA si chaque semaine l’architecte doit la réglementer différemment ? N’est-ce pas plutôt une perte de temps ?

À l’inverse d’un architecte qui s’imprègne du lieu, une machine ne peut pas faire du cas par cas. Si certaines variables manquent à l’IA, est-ce qu’un architecte peut vraiment se reposer sur elle dans la conception d’un projet ?

Nous aidons les architectes à développer leur activité. 

L'intelligence artificielle a le potentiel de révolutionner le domaine de l'architecture et la façon dont nous abordons la conception. Elle est déjà utilisée de diverses manières et ses applications potentielles futures sont encore plus vastes. Cependant, l'utilisation de l'IA en architecture soulève également des questions sur le rôle de l'architecte dans le processus de conception et la perte potentielle de la créativité et de l'intuition humaine.

La nécessité de trouver un équilibre entre créativité et intuition humaine, et le travail donné à l’intelligence artificielle représente un nouveau défi, auquel les architectes devront faire face.

Let's
Start

Vous avez
un projet ?

Commencer

Nous parler (Clients only)

Réserver un appel / une visio

Nous rejoindre

jobs@polish-studio.fr